Les sciences humaines dans les parcours scientifiques et techniques professionnalisants : quelles finalités et quelles modalités pratiques ?
7-8 févr. 2013 Créteil (France)
Expériences, comparaisons, mutualisations: l'exemple des enseignants de sciences humaines et sociales en santé
Christian Bonah  1, *@  
1 : Département 'Histoire des Sciences de la Vie et de la Santé  (DHVS - SAGE)  -  Site web
université de Strasbourg, CNRS : UMR7363
Faculté de Médecine Université de Strasbourg 4 rue Kirschleger 67085 Strasbourg Cedex  -  France
* : Auteur correspondant

Par l'arrêté du 18 mars 1992, les ministères de l'Éducation nationale et de la Santé ont introduit un enseignement obligatoire de culture générale en première année de la formation médicale en France. L'année suivante, le 19 octobre 1993, un deuxième arrêté concernant les orientations thématiques des enseignements du premier cycle donnait à cette formation son nom et son identité de sciences humaines et sociales en médecine (SHS en médecine).

La présentation vise à proposer un bilan, 20 ans après cette initiative, des objectifs de la mise en place de ces enseignements en milieu médical, des réalisations concrètes de propositions pédagogiques obligatoires ou optionnelles depuis 20 ans, ainsi qu'une analyse de la réforme récente des études médicales (2010-2011) dans le cadre de la mise en place de la première année commune de santé (PACES).

Il s'agira d'envisager les différentes étapes parcourues par les enseignants de SHS en médecine en se penchant particulièrement sur leur interaction avec des membres des facultés de médecine, l'institutionnalisation des SHS en médecine sous forme de départements d'enseignement et de recherche, les créations de postes et les nominations spécifiques, les congrès nationaux de SHS en médecine, la création d'un collège des enseignants de SHS, la mise en place d'enseignements en 2e et 3e cycle d'études médicales et de Masters, enfin la rédaction collective d'un manuel. L'exposé présentera ensuite quelques résultats d'enquêtes nationales concernant la mise en place concrète des formations dans les différentes facultés et d'appréhender leur perception par des retours d'évaluation tant par les responsables des facultés de médecine (conférence des doyens, Assise générales de la formation médicale) que par les étudiants concernés par ces enseignements.


e
Personnes connectées : 1 Flux RSS